Gravures sur Cuivre

Depuis le milieu de l'année 2011, j'ai fait des gravures, d'abord comme pièces séparées et puis comme éléments d'une série sur un thème: Résistants Combattants de la Seconde Guerre mondiale (Lino), "Traces" (cuivre), "Humiliation - Dignité Humaine"(cuivre), mais alors - parmi les travaux les plus récents - certains se retrouvent seuls ou sont le début d'une nouvelle série.

 

 

Série Traces Intro

Lorsque je réfléchissais sur ce que peut être une trace et comment la décliner en gravure, je me suis peu à peu rendu compte de l’infinie du sujet. Des traces peuvent être minérales ou organiques, permanents ou éphémères et tout entre ces deux. Elles peuvent prendre les formes perceptibles avec un de nos 5 sens habituels, ou plusieurs à la fois. Ou elles peuvent être imperceptibles à l’homme à moins de se servir d’outils pour les détecter ou mesurer, de modèles imaginés pour les décrire, ou encore ne se faire connaitre que lorsque l’on s’ouvre à l’intuition, à l’énergie. 

Organiques, les traces sont d’origine végétale, animale ou humaine. Si elles sont d’origine humaine, elles peuvent encore être volontaires ou involontaires, consciemment faites ou non, prendre forme dans du concret ou n’exister que sous la forme d’idées, dont des réflexions sur soi, comme sur sa façon de penser. Parmi toutes ces exemples j’ai essayé d’exprimer une diversité dans le choix de ces 5 gravures.

Série Humiliation & Dignité - Intro

En 1998 , dans le bureau du HCR à Hargeisa, au Somaliland, ai rencontré Evelin Lindner . Elle faisait ses recherches sur la dynamique de l'humiliation comme un facteur multipliant la violence, aussi bien au niveau personnel que sociétal, y compris de la guerre. La Somalie , le Somaliland et le Rwanda furent l'objet principal de nos discussions à l'époque . Nous sommes restés en contact . Depuis, Evelin et ses amis ont fondé  un réseau d’Etudes de l’Humiliation et de la Dignité Humaine - http://www.humiliationstudies.org - un réseau trans-disciplinaire mondial réunissant des universitaires, praticiens, militants , artistes, et bien d'autres . Le réseau a pour but de stimuler le changement systémique, tant à l’échelle international que localement, pour ouvrir l'espace pour la dignité, pour le respect et l'estime réciproque à prendre racine et se développer, mettant ainsi fin à des pratiques humiliantes, aidant à les prévenir, les arrêter, et l’ apaisement des cycles de l'humiliation dans le monde entier.

Lorsque Evelin a vu certains de mes travaux en 2014 , elle m'a demandé si je pouvais faire quelque chose sur le thème « l'humiliation - la dignité humaine " . Une fois que je me suis concentré sur le sujet, je remarquai de l’humiliation beaucoup plus souvent qu'auparavant, dans le comportement des individus de tous horizons, dans le comportement collectif mal informé aussi. Cette réalisation a contribué à la concrétisation de cette série de gravures . Je aurais pu faire de très nombreux choix différents et ai choisi ce que a résonné  le plus avec moi. J’ai bien plus d’idées pour des gravures sur ce theme en tête, mais - peut- être - est-il temps de passer à autre chose, bien que je resterai pour toujours, engagé par ce sujet et suis susceptible de le prendre dans une forme différente à nouveau .

Lanceurs d'Alerte

 

 

Ce qui suit sont des morceaux de travail qui ne correspondent pas à un thème particulier. Certains sont des travaux antérieurs, mais pas tous. Chacun a un texte spécifique fournissant des informations supplémentaires le cas échéant.

 

Une Légère Gravité 2012

Matière(s) a lire, poésie a toucher 3e salon du Livre d’artistes et de la Creation éditoriale: “Une légère gravité” expo collective, “gravures et textes se côtoient dans l’espace; chaque gravure répond au theme, chaque texte à une gravure. Premiere rencontre des membres du Groupe de Graveurs de Gaillard et l’atelier d’écriture Les Bouilleurs de mots (MJC de Saint-Julien-en-Genevois) à l’invitation de la Maison du Livre d’artistes.